La médiation est un processus qui vise la résolution d’un conflit à l’amiable.  En présence de médiateurs neutres, elle offre à l’auteur du délit et à sa victime un espace de parole et tente ainsi de restaurer le lien social en rencontrant les conséquences relationnelles et/ou matérielles du fait qualifié infraction.

Il est essentiel que ce processus se déroule de manière libre et volontaire. Il garantit en outre la stricte confidentialité des propos et des documents échangés tout au long des rencontres. À tout moment, les parties ou le médiateur peuvent interrompre la démarche.

Si l’une des parties se manifeste, nous répondons à ses questions et l’informons des modalités de la médiation. À partir du moment où, à la fois, l’auteur et la victime souhaitent s’investir dans cette démarche, des séances préparatoires sont organisées de manière séparée. Durant cette phase et par la suite, chacun peut être accompagné de personnes significatives à même de contribuer aux échanges de façon constructive. Les parents des jeunes de moins de 18 ans y sont intégrés à certains moments clés, et systématiquement à la signature de l’accord.

Si un accord est conclu entre les parties, les médiateurs veillent à ce qu’il soit équilibré et formalisé de manière légale. Ils s’assurent par la suite de son exécution et transmettent un rapport succinct à l’autorité judiciaire.

La médiation est un processus volontaire qui vise à :

  • Établir un échange, direct ou indirect, entre l’auteur et la victime, avec l’aide de deux médiateurs neutres 
  • Aborder ensemble les conséquences du fait qualifié infraction 
  • Trouver un accord acceptable pour tous
  • Formaliser cet accord dans un document signé par chaque partie et les parents du mineur auteur

 Le rôle des médiateurs est de : 

  • Fournir un cadre neutre et bienveillant 
  • Être à l’écoute de chacune des parties et veiller à leurs besoins 
  • Préparer l’échange entre la victime et l’auteur 
  • Garantir la confidentialité et l’équilibre de l’échange
  • Vérifier si les attentes de chacun correspondent à la démarche proposée 
  • Fournir des informations et orienter si nécessaire
  • Rappeler la nécessité de prendre conseil auprès d’un avocat
  • Formaliser un accord équitable et veiller à son exécution
  • Informer le mandant de l’évolution de la procédure via l’envoi de rapports succincts

Flyer "Médiation"
 Télécharger le flyer